Bulletin n°183 du 2 juillet 2019, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Bonjour,

Le bulletin no 183 du 2 juillet 2019, du petit journal mobile recto-verso A4 « RESISTONS ENSEMBLE » du réseau contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques …

À bientôt.

L’équipe de rédaction

Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.

Café, sucre et Gilets jaunes

Vous avez déjà fait l’expérience. Vous mettez un morceau de sucre debout dans un fond de café…. Et miracle, le liquide noir du café envahit peu à peu le sucre, il monte, finalement le morceau devient tout noir et friable. Le café a gagné. Ce phénomène s’appelle la capillarité. Les forces moléculaires individuelles, éparses, gagnent sur la structure apparemment solide du morceau.

Les mouvements sociaux véritables sont à l’image des forces de la nature. Les GJ, comme le café qui monte, se débarrassent de l’influence de tout le carcan du vieux monde : partis, bureaucraties syndicales… Les puissants se moquent d’eux, ils ne seraient « que » deux cent mille, vingt mille… c’est peu par rapport aux 65 millions habitants de ce pays nous raconte-on. Mais comme les gouttes de café, la lutte inventive, en apparence désordonnée, envahit peu à peu moralement toute les consciences individuelles de ceux qui vivent ou constatent les injustices du système.

L’appropriation de la défense des services publics devient une question d’honneur et de survie face au rouleau compresseur du pouvoir. Les infirmières utilisent les congés maladie pour éviter les réquisitions et faire valoir leur droit de grève, les enseignants font grève lors des surveillances du bac et refusent de corriger ou de rendre les copies, refusent des audiences qui ne répondent pas à leurs conditions… Ce sont des méthodes « peu acceptables », sacrilèges, crie le pouvoir, mais les calomnies ne marchent plus. Comme le café qui monte, en dépit de la fondamentale loi de la pesanteur qui attire vers le bas, la loi capillaire du bouleversement social déclenché par les GJ se passe aussi des vieilles leçons de morale. Sur la base de l’enracinement local, des GJ existent et résistent en dépit du silence des médias à la botte. Les ronds-points, l’ouverture des autoroutes, les actions d’éclat continuent… en dépit aussi de la répression féroce et multiforme : mutilations, GAV massives, peines de prisons à la louche, fichage général et proprement liberticide comme celui des participants à la cagnotte de soutien au GJ boxeur de l’Acte XVIII peut être même des signataires de la pétition pour un référendum contre la privatisation des aéroports de Paris.

Malgré tout, ça continue. Même des convergences, jugées impossibles avant, comme en témoignent de nouveau le rassemblement Adama/GJ le 20 juillet à Beaumont sur Oise, le soutien de parents aux profs et de patients au personnel hospitalier, ou encore la présence des GJ aux côté des ouvriers en lutte de GE à Belfort…. Qui aurait pu imaginer cela ? C’est la vraie convergence des luttes qui se prépare, pas par un accord des appareils syndicaux et des partis de « gauche », y compter serait retomber dans le vieux monde, se résigner à la défaite.

La capillarité est une force irrésistible, indomptable. Question : l’Etat deviendra-il assez friable pour faire qu’il s’écroule ?


Au sommaire

Résistons ensemble, n°183 : Café, sucre et Gilets jaunes Café, sucre et Gilets jaunes

Résistons ensemble, n°183 : Café, sucre et Gilets jaunes GJ : bilan de la répression

Résistons ensemble, n°183 : Café, sucre et Gilets jaunes Chronique de l’arbitraire

  • Nantes : Steve porté disparu après une intervention policière musclée
  • Violences à l’encontre des prisonniers des CRA
  • Le bannissement des Rroms s’accélère !
  • Clé d’étranglement
  • Le crâne fracassé

Résistons ensemble, n°183 : Café, sucre et Gilets jaunes Agir

  • Marche Adama III – Ripostons à l’autoritarisme !
  • 3e assemblée des assemblées – Gilets jaunes
  • Nouveau numéro du Groupe légal de la coord anti-rep Paris-idf

Article publié le 08 Juil 2019 sur Rebellyon.info