Octobre 20, 2017
Par Rebellyon
228 visites

Samedi 21 octobre, à partir de 14 h la librairie Antigone (Grenoble) rencontre autour du collectif Écran total suivie d’un exposé et d’une discussion avec Myrtille Gonzalbo, giménologue et auteure de “Les Chemins du communisme libertaire en Espagne, 1868-1937” ‘(Éd. divergences)

Le collectif Écran total, s’est créé contre la généralisation du numérique dans le travail quotidien et les finalités du travail.

Depuis le début de notre décennie plusieurs luttes se sont déclarées contre l’organisation, la gestion, le contrôle, la bureaucratisation et la normalisation du travail par ordinateur :

  • Directeurs d’établissements scolaires refusant l’application Base élèves
  • Éleveurs refusant le puçage de leur troupeau imposé par l’administration
  • Enseignants refusant d’utiliser le cahier de texte numérique, les tablettes et tableaux numériques
  • Assistantes sociales boycottant les rendus statistiques
  • Employés de Pôle emploi se mettant en grève en dénonçant la dématérialisation et la numérisation des services.

Plusieurs personnes du collectif témoigneront de cette généralisation du numérique dans le quotidien de leur travail.

Myrtille Gonzalbo présentera sur cette question plus générale du travail, comment durant cette période révolutionnaire (1936-37) en Espagne, l’idéal communiste libertaire s’est retrouvé écarté par l’idéologie productiviste et industrialiste portée par ceux qui considéraient alors qu’il fallait plutôt tenir compte des circonstances particulières du moment : « maintenir le bloc antifasciste » et en finir avec la guerre.

JPEG - 211.5 ko

Cela se passe à la librairie Antigone, 22 rue des Violettes à Grenoble




Source: