Réserve de Dourados (MS – Brésil): blindés, tirs et blessés – attaque de flics et de vigiles privés contre une récupération de terres Guarani et Kaiowá

janvier 9th, 2020  

Pendant 16 heures, les 2 et 3 janvier 2019, des familles Guarani et Kaiowá vivant sur des terres reprises/occupées proches de la réserve indigène de Dourados, dans le Mato Grosso do Sul, ont été la cible des flics et de vigiles de sécurité privée.

Sept indigènes ont été blessé·e·s, atteint·e·s par des balles de flashball et d’armes à feu. Parmi eux, un garçon de 12 ans a perdi trois doigts de la main gauche en manipulant une grenade laissée au sol par la police.

Les attaques contre les récupérations de terres autour de la réserve de Dourados se sont multipliées depuis l’élection de Jair Bolsonaro, en octobre 2018.

[CIMI / 7 janvier 2019.]


Article publié le 09 Jan 2020 sur Fr.squat.net