Depuis des mois, le gouvernement balade les organisations syndicales dans des discussions sans fin autour des nouvelles attaques de nos retraites. Celui-ci recule sans cesse son calendrier, par crainte que cette réforme catalyse une colère sociale légitime.

La réforme du président Macron repose sur l’instauration de points qui ouvriront des droits à pension. Ses récentes déclarations ne bernent personne : chacunE aura compris qu’en plafonnant les dépenses publiques liées aux retraites à 14% du PIB, la seule variable d’ajustement sera la valeur du point. Et celui-ci ne pourra qu’être dévalué au regard de l’augmentation prévue du nombre de retraitéEs dans les années à venir.

Et cela, les salariéEs de la RATP l’ont bien compris, encore plus avec la mise en place programmée de la privatisation de la RATP lié à la loi LOM que nos camarades cheminotEs ont combattus l’année dernière. C’est pourquoi le réseau RATP est à l’arrêt ce vendredi 13 septembre.

Nous combattons aussi l’attaque de notre régime spécial

Au-delà du système par répartition, les salariéEs de la RATP défendent aussi leur régime spécial et ses spécificités, socle du contrat social construit afin de créer un certain équilibre face aux contraintes liées à leurs missions de service public. Nous refusons toute nouvelle rupture de ce contrat social.

A la RATP, SOLIDAIRES, qui réclamait une intersyndicale depuis longue date, se félicite de celle du 8 juillet dernier. Cette unité syndicale large permet aujourd’hui une grève massive des salariéEs de la RATP : 95 % de grévistes au Métro et au RER, plus de 60% à BUS et Tramway ainsi qu’une très forte participation à la grève des agents de la maintenance, des stations et des gares, etc.

Les salariéEs de la RATP envisagent à l’avenir une grève reconductible par les Assemblées Générales, si d’aventure le gouvernement campait sur sa réforme. Le syndicat SOLIDAIRES RATP travaille déjà au sein de son Union Syndicale, à la convergence des luttes avec les autres secteurs, notamment avec le syndicat SUD Rail.


Documents à télécharger

Article publié le 13 septembre 2019


Article publié le 13 Sep 2019 sur Solidaires.org