Octobre 24, 2020
Par Rebellyon
0 visites


Appel à soutien d’une occupation : Rejoignez-nous, ce samedi matin, a 10h, devant la maison du judo , 12 rue Saint-Théodore Lyon 03. Le petit déj’ vous attend

À nouveau, l’état d’urgence sanitaire liée au Covid19 montre que les personnes sans-abri sont les grandes oubliées des politiques publiques. En effet, comment respecte-t-on le couvre-feu à 21 heures lorsqu’on a pas de chez-soi ?

La non action des pouvoirs publics, qui n’ouvrent jamais suffisamment d’hébergements dignes aux familles et personnes, les contraignent à survivre à la rue et les rendent victimes de plans d’urbanisme.

Ce seront donc, sur la seule métropole lyonnaise, des milliers de personnes isolées, de personnes âgées, des familles, des enfants, des exilé.es qui se retrouvent, comme toujours à la rue dans l’indifférence totale.

Accentuée par l’épidémie du Covid-19, la crise économique touche en silence plusieurs des milliers de familles. C’est également le cas de personnes déjà économiquement fragilisées par cette société libérale. Les nouveaux et nouvelles élu·es à la Métropole se sont engagé·es à « Lutter contre le sans-abrisme, le mal-logement et à développer une offre d’habitat adaptée aux besoins des Grand·e·s Lyonnais·e·s. Pour permettre à toutes et tous de vivre dans un logement confortable et adapté à leurs besoins, tout au long de la vie et quelle que soit leur situation. »

Pourtant sans action claire de leur part depuis leur élection, nous nous mobilisons à nouveau, pour la réquisition de logements libres et vacants.

Nous, nous réquisitionnons des bâtiments laissés vides par des instances publiques. Mairie, métropole, ou région, incapables d’assurer notre droit à se loger, dépensent plutôt des millions d’euros de surveillance et en intervention des forces publiques tandis que nous essayons de mettre les personnes concernées à l’abri de leurs manquements.

La solution : réquisitionner des bâtiments appartenant à la Métropole, ceux appartenant aux mairies lyonnaises et à la région, vides et vacants depuis de nombreuses années.

Nous occupons ce bâtiment depuis le mercredi 20 octobre, soit plus de 48h dans le quartier de Sans-Soucis, pour que soient mises à l’abri des personnes précaires sans chez-soi.

Métropole et Mairie vertes ? Maintenant à Lyon pas d’expulsion sans relogement ! Nous exigeons la réquisition des bâtiments vides et vacants appartenant à la Métropole, à la région et aux Mairies.

Rejoignez-nous, ce samedi matin, a 10h, devant la maison du judo, 12 rue Saint-Théodore Lyon 03

Le petit déj’ vous attend

Un collectif de soutien aux personnes sans chez-soi




Source: Rebellyon.info