Mars 20, 2022
Par Dijoncter
324 visites

Rendez-vous le samedi 2 avril 2022 aux Vaîtes à Besançon pour une marche contre la bétonisation, une reprise de terres et l’ ouverture des assises nationales des jardins populaires en lutte.

En mars 2021, les mobilisations des Soulèvements de la Terre avaient comencé par une marche en défense des terres des Vaîtes à Besançon et des Lentillères à Dijon. Nous demandions alors l’abandon ferme et définitif du projet d’écoquartier des Vaîtes, menaçant 34 hectares de jardins, terres maraîchères et espaces naturels.

Un an après, ces terres sont toujours menacées. Dans un nouveau « projet revisité », la mairie présente comme un « progrès » et un « consensus » la destruction de plus de 11 hectares dans sa première phase d’urbanisation.

Dans cette lutte, hier comme aujourd’hui, s’entremêlent défense du vivant, question sociale et question paysanne. Nous défendons aussi les terres des Vaites pour participer de manière solidaire à un mouvement d’ensemble pour la défense de la biodiversité et d’une alimentation de proximité et de qualité.

Nous réaffirmons que le projet de bétonisation des Vaîtes est un projet écocidaire, inutile, et qu’il doit être totalement abandonné, pas revu à la baisse ou réaménagé. Nous sommes à la croisée des chemins. L’écologie ne peut pas être un accompagnement de l’extinction du vivant, sous la forme d’un écoquartier « moins pire ». Elle doit être une écologie de lutte contre tous les projets destructeurs. L’époque l’exige. Le monde d’après doit advenir. Et ce projet d’écoquartier n’en fait pas partie.

Il est temps pour les Soulèvements de la terre de revenir aux Vaîtes avec une reprise de Terre et mise en culture de plus grande ampleur, ainsi que pour se relier au niveau national autour des Assises des jardins populaires en lutte (avec les jardins d’Aubervilliers, les jardins joyeux de Rouen, le quartier libre des Lentillères…)

JPEG - 131 ko

RDV le samedi 2 avril 2022 aux Vaîtes à Besançon

Marche contre la bétonisation. Reprise de terres.

Ouverture des assises nationales des jardins populaires en lutte.


Départ de la Chambre d’agriculture (rue de Belfort). Repas tiré du sac suivi d’un après-midi festif et fertile. Et le 3 avril, on continue…

Évènement facebook.




Source: Dijoncter.info