Mai 30, 2016
Par CNT
166 visites

Mercredi 25 mai a eu lieu le procès des deux militants interpellés le 20 avril dernier dans les locaux de la CNT à Lille, après que les forces de maintien de l’ordre dominant en ont défoncé la porte.

L’un a été relaxé, l’autre a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, sans preuves tangibles.

Retour sur cette affaire : http://www.cnt-f.org/59-62/2016/05/loi-travail-uni-e-s-et-determine-e-s-dans-la-lutte/




Source: