Résumé : parmi les comparutions immédiates de ce 25 février 2019, 4 personnes passaient pour des accusations liées à la manif du 23 février. Deux étaient accusées de violences sur personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP) sans ITT. La troisième était aussi accusée de violences sur PDAP sans ITT. Et la quatrième personne était accusée de violences  sur PDAP avec ITT inférieur à 8 jours.
Il y a eu 3 renvois (les personnes ont demandé un délai) et une personne a accepté la compa. Pour cette dernière la procureure demandait 8 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. La personne a été condamnée à 6 mois de prison dont 3 avec sursis (et pas de mandat de dépôt)