Janvier 1, 2018
Par Le Monde Libertaire
194 visites

Suite aux manifestations contre le chômage, la vie chère et contre le pouvoir en place, la répression monte en puissance en Iran. 300 arrestations depuis samedi, 80 blessé-e-s et dans la nuit de samedi à dimanche 2 personnes ont été tuées dans la ville de Doroud. Le pouvoir en place crie au complot se servant allègrement de “l’état islamique” tantôt comme organisateur de la contestation et donc manipulateur des masses, tantôt leur attribuant les tirs meurtriers sur les foules d’oppos




Source: