Novembre 5, 2016
Par Le Monde Libertaire
234 views


par Pat de Botul le 5 novembre 2016

Répression contre un militant CGT pour “jet de peinture”

Deux ans et demn après une action symbolique de la CGT Bâtiment devant la fédération française du bâtiment (FBB) en février 2014, sur plainte de la FFB, l’administrateur de la fédération CGT, Philippe Christmann, est poursuivi pour « dégradations » et comparaît devant le tribunal correctionnel de Paris. Pour l’avocat de la FBB : « Quelle que soit l’éventuelle légitimité d’une action, elle ne peut pas être soutenue par la violence ». L’avocat du militant a rétorqué : « Ce jour-là, des tracts et des confettis ont été lancés, et quelques jets de peinture au paintball sur la façade intérieure ». Qui va gagner ? A suivre…

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: