Le Planning familial 31 vous invite au repas de quartier le vendredi 17 Juin 2016 à partir de 18h dans toute la rue Moiroud.

Tout au long de la soirée :

Repas partagé, Bouffe à prix libre, Buvette, Zone de gratuité…

Et au programme :

  • A partir de 19h : Apéro musical avec les TRASH CROUTES
  • A partir de 22h : Chorale féministe

Le Planning familial est une association féministe et militante, qui lutte pour les droits des personnes, contre toutes formes d’oppression et de domination. C’est une association d’accueil et d’écoute, les permanences sont ouvertes toutes les après-midi du lundi au jeudi au local 23 rue Moiroud.

Les fonds récoltés sont reversés à la caisse de soutien aux avortements hors délais (voir plus bas).

Venez nombreus.e.s pour nous rencontrer, discuter, échanger, faire la fête…!

La caisse de solidarité des avortements hors délai du Planning Familial 31

Le délai légal d’avortement en France est de 12 semaines de grossesse. Les femmes qui souhaitent interrompre leur grossesse au-delà de ce délai peuvent être contraintes de se rendre dans d’autres pays comme l’Espagne, l’Angleterre ou encore les Pays-Bas, où les délais sont plus longs. Encore faut-il pour cela être informée de cette possibilité et en avoir les moyens financiers et matériels.

Aujourd’hui, un avortement en Espagne coûte entre 580 et 3000 euros selon l’avancée de la grossesse ; à cela il faut rajouter le prix du trajet et parfois un hébergement.

Au Planning Familial 31, nous recevons certaines de ces femmes, les écoutons, les orientons et parfois les accompagnons. Quand elles ne disposent pas de la somme requise pour avorter à l’étranger nous les aidons à hauteur des dons que nous recevons.

Mais aujourd’hui cette caisse ne nous permet pas de répondre aux besoins des femmes. Sans compter que nous nous retrouvons régulièrement dans une immense urgence pour récolter l’argent dont elles ont besoin.

Parce que tant qu’il existera des délais, des femmes se retrouveront hors de ces délais.

Parce qu’il est inacceptable que l’avortement soit une question d’argent.

Parce que tant que nous ne disposerons pas de nos corps librement cette caisse de solidarité sera indispensable.




Source: