Août 31, 2021
Par Dijoncter
270 visites


La CGT Educ’action revendique un plan d’urgence pour l’École avec des moyens humains et matériels suffisants pour aborder cette rentrée sereinement. Elle appelle les personnels à se réunir en heure d’information syndicale dès les premiers jours de la rentrée et à se mettre massivement en grève le 23 septembre pour construire une mobilisation dans la durée.

Communiqué de la CGT Educ’action de l’Académie de Dijon.

Depuis 2 ans les personnels de l’académie de Dijon, subissent les effets de la crise sanitaire et sont complètement abandonnés par l’institution qui les laisse bricoler de fausses solutions pour maintenir les établissements à flots.

Le ministre laisse entendre dans les médias qu’il voudrait généraliser les capteurs de CO2 et les purificateurs d’air mais sans budget spécifiquement alloué. Leur installation dépendant des collectivités, il aurait pu mettre en place une politique d’équipement dès le début de l’été évitant ainsi de mettre en difficulté les collectivités locales. Nous dénonçons et nous combattrons les tentatives de recueil de données personnelles des élèves portant sur leur état de santé par des personnels non-soignants. Nous refusons de cautionner la mise en œuvre de mesures qui depuis le début de la crise ne sont pas sanitaires comme par exemple la décision de ne plus considérer comme cas contact un élève ou un personnel vacciné.

En rupture avec le discours officiel du ministre Blanquer, qui tend à faire de la crise de la Covid un évènement décontextualisé, nous affirmons son caractère social et historique. L’apparition et la propagation de la Covid ont été favorisées par l’existence d’un système économique ne répondant qu’à la recherche et l’accumulation du profit. C’est bien cette politique, menée par des gouvernements successifs, qui a conduit à la casse des services publics et de l’appareil industriel.

La CGT Educ’action de l’académie de Dijon continue de revendiquer un plan d’urgence pour l’École avec des moyens humains et matériels suffisants pour aborder cette rentrée sereinement.

C’est pourquoi la CGT Educ’action appelle les personnels à se réunir en heure d’information syndicale dès les premiers jours de la rentrée et à se mettre massivement en grève le 23 septembre pour construire une mobilisation dans la durée.

à Dijon, le 30/08/2021




Source: Dijoncter.info