Avril 29, 2016
Par Rebellyon
33 visites


Après quelques mois de réjouissance, la justice a rendu son verdict, et il est sans pitié.

A notre grande surprise, la juge n’a pas eu l’air d’apprécier la diversité des moments à vivre à l’Oblik. Et on attend toujours avec impatience une hypothétique réponse à notre demande d’entretien de la part de la mairie de Villeurbanne…

La richesse des concerts qui s’y déroulent, ou encore les voix qui s’élèvent de la chorale formée sous son toit n’ont pas su les attendrir.

Et que dire des bienfaits des cours de karaté, de systema, ou les longs moments à pratiquer des séances d’étirement, et de renfort musculaire ? Sans l’Oblik, nous deviendrons à coup sûr des ectoplasmes rampant dans la pollution de Lyon.

Et l’Oblik Indoor Stadium, hein ? La justice ne se rend pas compte des grands espoirs du football oblikien qui ne sont, par son verdict, voués qu’à trouver du travail.

Et que dire sur l’émancipation du genre et des normes sexuelles, portée par le local BIGTAP [1] au sein de l’Oblik, ça n’a pas d’importance à vos yeux ?

Et le premier atelier combiné sérigraphie/photo du jeudi, est-il condamné à disparaître ?

Nous nous devons également d’en placer une pour le jardin,qui n était autrefois qu’un vulgaire dépôt, et qui s’apprête aujourd’hui à accueillir les semis.

Sans parler de tous ces collectifs et associations qui devront une fois de plus faire face au manque d’espaces libre d’accès sur la région lyonnaise…

Ça veut dire plus de bouffe ensemble ? Plus de foyer et sa petite mousse autour du babyfoot ? Et les habitants, à la rue ? Plus de délire quoi ?!?

La liste de tous les dommages causés par la disparition de l’Oblik est encore longue…

C’est quand même un chouette endroit pour y trouver toute l’aventure qui n’existe pas au supermarché par exemple, au taf, ou dans les soirée de merde en club.

Mais ça ne se passera pas comme ça ! En tout cas, on est quelques uns à se dire qu’on va pas en rester là, et qu’on va leur montrer de quel bois de palette on se chauffe. Du coup, comme tous les mercredi aprem vers 17h le foyer ouvre ses portes, et on s’est dit que ce serait cool de pouvoir accueillir un maximum de monde autour d’un barbecue.

Donc voila c’est dit, la résistance de l’Oblik commencera par un festin. Puis,en même temps, on pourra tchatcher des idées et des envies (car manger en parlant c’est possible et finalement assez convivial) pour affronter cette décision navrante pour… pour le genre humain en général quoi !

On prévoira des grillades vegan/viande et des salades pour accompagner le tout. On espère être nombreux, donc n’hésitez pas à ramener de quoi partager aussi.

A très vite, sympathisants de la planète Oblik !




Source: