L’Equitable Café vous propose une rencontre exceptionnelle avec deux figures de l’extrême gauche européenne des années 1970 et 1980 : Jean-Marc Rouillan et Barbara Balzerani.

BARABARA BELZARANI a été l’une des rares femmes membres des dirigeants des Brigades rouges. Dans l’enceinte de la prison haute sécurité où elle a été incarcérée pendant de nombreuses années, elle a eu tout loisir de réfléchir à son parcours, à ses origines, de réexaminer les réflexions politiques et les questionnements philosophiques qui l’ont conduite à un tel engagement. C’est ce qu’elle fait dans CAMARADE LUNE ouvrage incontestablement autobiographique où elle développe un style narratif extrêmement personnel qui lui permet de combiner monologue intérieur, introspection et analyse affûtée et lucide du contexte politique agité des années 70. Un portrait de femme juste, bouleversant et poétique en même temps qu’un témoignage de l’intérieur de la période des années de plomb, qui a radicalement changé l’histoire de l’Italie contemporaine.

Barbara Balzerani, Camarade Lune, Cambourakis, 2017

Militant politique d’extrême gauche, JEAN-MARC ROUILLAN fut membre du MIL, puis d’Action Directe. A la suite d’attentats et d’exécutions politiques, il est condamné à perpétuité et soumis à un régime d’exception. Malgré des conditions de détentions d’une dureté exceptionnelle, il maintient une activité militante et politique, multipliant les prises de paroles, écrits et témoignages. Dans son dernier ouvrage, DIX ANS D’ACTION DIRCECTE, Jean Marc Rouillan revient pour la première fois sur la vie interne d’Action Directe. Ce live est à la fois un témoignage livré de l’intérieur sur l’une des organisations d’extrême gauche les plus actives en France dans les années 1980 ainsi qu’une analyse par l’un de ses principaux protagonistes.

Jean-Marc Rouillan, Dix ans d’Action Directe, Agone, 2018


Rencontre Extrême (gauche) : Jean-Marc Rouillan et Barbara Belzarani