Mars 22, 2017
Par Zone À DĂ©fendre
274 visites

Tu vas tomber !
Tu comprendras quand tu seras grand-e
t’es vraiment nul
t’as quoi dans la tête ?
finis ton assiette et vas te coucher
dis merci, dis s’il te plaît, dis bonjour à la dame
t’es trop petit-e pour faire ça
ARRETE DE CRIER !!!

Vous accepteriez, vous, qu’on vous traite comme ça ?

Une domination sociale n’est jamais aussi efficace que lorsqu’elle nous paraît « naturelle » et demeure en grande partie invisible. Les nombreux rapports de domination qui structurent notre vie sont visibles à divers degrés, et dans « nos milieux », nous sommes nombreu-ses-x à les dénoncer et tentons de nous en affranchir. Ce n’est pas chose facile, mais au moins, nous en prenons conscience
et essayons de ne pas/plus les reproduire. Il n’y a pas si longtemps encore on considérait les femmes, les personnes racisées, et toutes les minorités comme des êtres inférieur-e-s. Tout ceci est aujourd’hui mis en lumière mais il reste
encore un gigantesque travail à poursuivre !!! On sait que mettre au jour un rapport de domination ne suffit en rien à le détruire, mais l’étape est indispensable. Il faut prendre conscience de quelque chose pour pouvoir lutter contre. Et il existe au moins un type de domination qui reste aujourd’hui presque totalement invisible, que
nous vivons tous les jours et pour lequel nous avons tou-te-s été dominé-e-s, aussi parfois dominant-e-s : il s’agit de la domination exercée par les adultes sur les enfants.

En France, il existe peu d’ouvrages sur la question et la plupart datent des années 70-80.
En 2015, Yves Bonnardel, éditeur et essayiste libertaire, qui réfléchit, écrit et agit sur toutes les questions de domination, (indispensables outils de l’ordre capitaliste)
écrit le livre « La domination adulte : L’oppression des mineurs »

Yves vient sur la Zad nous parler de son livre et de la condition des mineurs, comment leur statut a été « inventé » il y a moins de 200 ans, comment l’État et la famille les tiennent en leur possession, comment dans l’histoire (non enseignée à l’école, pensez vous !) des mineur-e-s se sont organisés pour lutter collectivement de manière autonome et organisée, comment il est aujourd’hui nécessaire de revoir entièrement les notions d’éducation et d’apprentissage, …

On en discute !
le jeudi 6 avril à 14h à la Wardine

A suivre un théatre forum (à confirmer), des jeux dedans ou dehors , ou tout ce qu’on veut d’autre hésitez pas à rabouler vos idées !
puis, un repas vegan à prix libre
et à 20h30 la projection du film « A pas de loup » d’Olivier Ringer

C’est l’histoire de Cathy, citadine de 7 ou 8 ans, que ses parents ignorent. Pour la peine, elle leur fausse compagnie et décide de vivre seule, dans la forêt…Ce film, présenté au grand public comme un film « pour enfants », nous plonge dans un univers qui mêle candeur et solitude, joie et innocence …

Ps : le livre de Y. Bonnardel est d’ores et déjà empruntable à la bibliothèque Le taslu !
+ d’infos : [email protected], ou passez à la Smala ou à la Wardine

Merci, à bientôt !




Source: