A Marseille, dans tous les quartiers populaires, la mairie laisse

pourrir des situations, des zones sont laissées à l’abandon, et certains quartiers sont « rénovés » à coup de millions ou de milliards d’euros au profit d’un tourisme élitiste et des investisseurs. Les habitant-e-s sont complètement oublié-e-s.
Une après-midi pour parler solidarité et luttes de quartier, à l’Equitable Café (sur le cours Julien) le 3 novembre à partir de 14h.

Défense et organisation, agissons ensemble !

Ce lundi 29 octobre à la Plaine, la Soleam a annoncé la reprise du chantier avec la mise en place de palissades en béton de 2,50 mètres de haut. Ce mur de la honte a commencé a être érigé avec brutalité. L’arsenal policier démesuré et violent qui est déployé sur la place Jean Jaurès démontre a quel point la Mairie a besoin d’employer la force, ainsi que des moyens colossaux et coûteux pour imposer ce projet si controversé.

Mais la résistance s’organise !

Dans cette situation intenable, tout le monde : collectifs, associations, habitant.e.s ou usager.e.s sont invités à venir afin d’organiser la convergence de nos luttes. En partager nos histoires, nos pratiques et nos outils de résistances nous pourront créent ou entretenir ces liens solides dont nous avons besoin. Ce temps d’échange pourra être l’occasion d’envisager des actions et de nous projeter sur l’organisation commune d’un événement de plus grande ampleur.

Ramenons documentation, brochures, journaux de quartiers, et autres supports d’information à partager.

Soyons nombreu.x.ses et faisons tourner le mot !

Car nous n’acceptons pas la gentrification, et nous voulons que nos quartiers soient pensés par nous et pour nous !

À bientôt