Septembre 21, 2022
Par Paris Luttes
198 visites

Organisé par le réseau Makhno – éditions du Monde Libertaire, présentée par Nicolas Eprendre du Réseau Makhno

« La date ? Vous souvenez vous du jour où cela a commencé ? C’est le 24 février 2022 que la guerre en Ukraine s’est invitée avec fracas dans de nombreux quotidiens. Exils, cadavres, explosions, champs de ruines, souffrances : la barbarie s’étale en nourrissant patriotisme et nationalisme, ferments de « la prochaine ». Cela semble si loin déjà…

Comme tous, en cette fin d’hiver, nous sommes sidérés par le déchaînement de violences et de destructions qui s’abat sur cet État dont le quotidien nous préoccupait bien peu jusqu’alors. Passé un premier temps d’incrédulité, nous sommes nombreux à vouloir comprendre. Car si l’agresseur est bien identifié, les questions demeurent nombreuses . Pourquoi cette guerre, pourquoi maintenant, avec quel objectif ?

Il est dit quelque part que le premier devoir du révolutionnaire c’est de s’informer. À partir de nos premiers échanges, de textes ébauchés et commentés, le groupe informel qui se constitue sous le nom de « Réseau Makhno » croise informations et idées qui permettent de comprendre les enjeux de la guerre qui dure depuis maintenant quatre mois et risque de se prolonger encore longtemps.

C’est ainsi qu’est née l’envie de partager les réflexions et les recherches menées au long des mois d’avril et mai en publiant ce travail dans un livre édité dans la Collection « Ici & maintenant » des éditions du Monde Libertaire.

Comprendre les enjeux actuels pour agir nécessite une analyse nourrie par la géographie et par l’histoire. Le temps long nous parle d’une terre souvent envahie et où les massacres abondent, le présent évoque des centrales nucléaires qui deviennent les otages des combats, des spéculations sur cours du pétrole et du blé, du « grand jeu » des Empires enfin…

C’est le travail collectif réalisé par le réseau Makhno de la Fédération Anarchiste qui est présenté dans cet ouvrage, en compagnie de contributions internationales de compagnons ukrainiens et zapatistes.

De nos jours, la « carte du monde » risque de changer une nouvelle fois, faisant reculer nos espoirs d’émancipation et d’égalité sociale. Pour échapper aux propagandes impériales de tous bords et à la géopolitique de comptoir, il est crucial de s’informer pour donner de la force à l’internationalisme et au cosmopolitisme, pour combattre la guerre et les États, de crainte qu’il n’y ait plus de paysage après la bataille ».

Le 80e Congrès de la Fédération Anarchiste réunie à Merlieux le 06 juin a produit une motion ” Non aux guerres, non aux impérialismes : Activons la résistance internationaliste ” et décidé d’une campagne sur ces thèmes réaffirmant également notre pacifisme, notre antimilitarisme et notre refus de la militarisation de la société.

https://www.federation-anarchiste.org/?g=FA_motions

Cette première animation s’y intègre.



Le 24 septembre de 16h à 19H à la librairie Publico

http://www.librairie-publico.info/?p=7031




Source: Paris-luttes.info