La discussion se poursuivra autour d’un verre et d’un repas chaud à prix libre. Ce sera l’occasion aussi de découvrir les dessins de Marion Jdanoff, contributrice du troisième numéro.

Panthère Première est une revue indépendante de critique sociale qui a lancé son premier numéro en septembre 2017 : une publication de cent pages, semestrielle, distribuée en librairies et dans les lieux « amis » (collectifs, militants, festivals…)

Panthère Première publie des textes (enquêtes, réflexions, récits, poésie) et des images qui interrogent l’existence d’une « sphère privée » et d’une « sphère publique », partant du principe que les phénomènes politiques sont traversants et qu’ils ne s’arrêtent donc pas aux portes d’une catégorie. Les enquêtes et papiers publiés dans Panthère Première se situent donc à l’intersection entre ce qui est renvoyé à l’intime (famille, enfance, habitat, corps, maladie, sexualités…) et les phénomènes qui tendent à faire système (État, industrie, travail, colonialisme, rapports de genre…).

Le collectif éditorial est constitué d’une dizaine de personnes investies dans des activités de recherche, d’écriture, de création. Si la revue publie les papiers et les images de contributeurs et de contributrices, nous avons en revanche opté pour une non-mixité éditoriale, constituée de femmes uniquement. Ce choix nous semble favoriser l’invention de formes de travail et de coopération plus égalitaires, et d’une prise de décision plus horizontale amenant davantage de femmes et/ou de personnes minorisées à être publiées.

Site Internet : https://pantherepremiere.org

*

« C’était le système qui nous rendait malade ». Politique et pratiques de santé radicale chez les Young Lords

Par Claire Richard

Dans les années 1970 aux États-Unis, le mouvement révolutionnaire des Young Lords investit le champ de la santé, révélateur par excellence des inégalités sociales et raciales. De dépistage sauvage en occupations de services hospitaliers, cet équivalent latino des Black Panthers développe une conception communautaire du soin tout en faisant fléchir les politiques publiques.

*

Marion Jdanoff

Sérigraphe, basée à Berlin, elle travaille avec Damien Tran, sous le nom de Palefroi. Elle a notamment réalisé la couverture de ce troisième numéro de Panthère Première.

Site internet : https://marionjdanoff.net

http://palefroi.net

*

Panthère Première , numéro 3, automne 2018.

Dans ce troisième numéro, alors que la comète 46P/Wirtanen traîne dans les parages, on laissera les passions indociles s’exprimer en images, on écoutera l’histoire d’un label de “littérature parlée” né à New York dans les années 1950, on rencontrera Francis et son itinéraire de travailleur cabossé, on mettra nos crampons pour dribbler sur le terrain du football féminin, on allumera la télé soviétique pour y regarder des films aux allures hollywoodiennes, on suivra les activistes des Young Lords dans leur lutte contre les inégalités de santé, et on préférera l’amertume des plantes sauvages à l’emprise du sucre. Puis, repu·es de ces aventures, il sera enfin l’heure d’échanger Nos meilleurs souvenirs, en s’interrogeant sur la manière dont les archives nourrissent nos mémoires et nos histoires – collectives, politiques, impertinentes ou méprisées.