Toulouse, le 26 avril 1988. DĂ©guisĂ©s en gendarmes, une improbable Ă©quipe de braqueurs – punks, anarchistes et toxicomanes – dĂ©valisent les coffres de la Brink’s. Butin : 11,7 millions de francs, sans un coup de feu. La plupart des malfaiteurs seront interpellĂ©s et condamnĂ©s, sauf Gilles Bertin, chanteur de Camera Silens, groupe phare de la scĂšne punk-rock française du dĂ©but des annĂ©es 1980. Espagne, Portugal, sa cavale va durer trente ans…

Barcelone, le 18 novembre 2016. AprĂšs avoir serrĂ© dans ses bras sa compagne et son fils ĂągĂ© de cinq ans, Gilles Bertin quitte son domicile barcelonais Ă  l’aube. Direction Toulouse oĂč il a rendez-vous avec son avocat pour se rendre Ă  la justice.

En partenariat avec Radio FMR et Armadillo Disques.

Mardi 7 mai 2019 Ă  19h




Source: