Janvier 11, 2023
Par Paris Luttes
268 visites

A la suite de divers rencontres autour des questions de répression et du triangle police, justice, prison menées au cours de l’année passée, nous recevrons Gwenola Ricordeau le dimanche 15 janvier à 17h, qui a coordonné le livre 1312 raisons d’abolir la police aux éditions LUX.

Ce moment nous offre l’occasion de poursuivre les questions soulevées lors du cycle de discussion sur la répression quant aux théories mais surtout aux pratiques concernées, ainsi que toutes les questions épineuses et les nombreuses ramifications qu’elles soulèvent.

Le livre illustre bien cette approche en rapportant les expériences militantes d’Amérique du Nord, autour de trois grands axes – rompre avec le réformisme, construire l’abolition, lutter contre la police – et une variété de sites politiques : racisme, validisme, travail sexuel, système pénal, frontières et colonialisme. Nous aborderons tout cela dans un cadre qui laissera la place à l’échange et la transmission.

Informations / consignes pratiques :

⁃ Dans une logique de maintien d’une approche d’autodéfense sanitaire, et car le COVID est encore bien là, le masque sera obligatoire en intérieur et l’aération la plus régulière possible.

⁃ Le lieu est accessible aux personnes handicapé.es. Une rampe d’accès au lieu sera en place et l’intérieur du lieu est aussi accessible / La salle dispose de toilettes PMR.

[Pour des précisions sur l’accessibilité n’hésitez pas à nous contacter : michelefirk(at)riseup.net]

Résumé :

D’où vient l’idée d’abolir la police et que recouvre-t-elle au juste ? Si la police ne nous protège pas, à quoi sert-elle ? Comment dépasser la simple critique de la police pour enfin en finir avec elle ?

1312 raisons d’abolir la police tente de répondre à ces questions, et propose de riches réflexions critiques sur les liens entre l’abolitionnisme pénal et la race, le handicap ou le travail sexuel notamment. L’ouvrage porte également sur les mobilisations contemporaines pour l’abolition de la police en Amérique du Nord, en retraçant leur généalogie et en explorant leurs propositions stratégiques, leurs expériences et les débats qui les traversent.

Les textes rassemblés dans cette anthologie commentée brossent un portrait vif et puissant du mouvement pour l’abolition de la police, dans toutes ses nuances et hors des clichés réducteurs.

Comprend également les contributions de Philippe Néméh-Nombré, Robyn Maynard, Kristian Williams, Free Lands Free Peoples, Yannick Marhsall, Rémy-Paulin Twahirwa, Mad Resistance, Adore Goldman, Melina May, Alex S. Vitale, Cameron Rasmussen, Kirk « Jae » James, Dylan Rodriguez, George S. Rigakos, Mark Neocleous, Brendan McQuade, Kevin Walby et Tasasha Henderson.




Source: Paris-luttes.info