Février 7, 2017
Par Rebellyon
207 visites


Rendez-vous mercredi 8 février à 18h30 à la Luttine pour parler de la lutte à Bure.

Alors que la menace d’expulsion du bois Lejuc se fait de plus en plus pesante, des personnes s’organisent dans la forêt pour enrayer le projet de construction d’un site d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure. Présentation, actualités et discussion à la Luttine sur les enjeux et les actions à venir ce mercredi 8 février, jour du rendu du procès de l’expulsion de la forêt. Un appel à actions sur place ou ailleurs a été lancé pour la semaine du 14 au 18 février et il y aura une manif le samedi 18 février à Bure.

Voir aussi :
À Bure nous n’irons plus aux champignons

Ces machines, ce sont celles de l’Andra, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs, qui entend construire ici sa poubelle nucléaire. Cette forêt, c’est le bois Lejuc, bois communal du village de Mandres-en-Barrois. Elle a été volée l’été dernier au terme d’un échange absurde dont la légalité est contestée par les habitant.e.s qui ont déjà déposé deux recours juridiques. S’il s’agit d’un enjeu crucial c’est que l‘Agence projette d’y creuser deux énormes puits. Ils recracheraient à jamais l’hydrogène dégagé par les colis mis à l’oubli dans les entrailles de la Terre.

La luttine : 91, rue Montesquieu 69007 Lyon




Source: