Janvier 8, 2020
Par Brest Media Libre
195 visites


Introduction de Crimethink

À partir des années 1960, des personnes se sont organisées pour bloquer la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes dans l’Ouest de la France. C’est devenu l’occupation connue à travers le monde comme la ZAD – la Zone À Défendre. En janvier 2018, le gouvernement français annonçait que l’aéroport ne serait pas construit ; en Avril et Mai 2018, la police française menait une opération militaire brutale pour y ré-introduire le contrôle de l’État. De nos jours, le ZAD n’est plus que l’ombre de ce qu’elle était.

Comment est-il possible pour l’État français d’écraser cet exemple aussi puissant d’autonomie ? Dans la rétrospective qui suit, une résidente de longue date explore comment les dynamiques internes ont aidé à ouvrir la voie à la répression par l’État. C’est l’une des nombreuses histoires qui pourraient être racontées à propos de la ZAD, mais nous considérons que c’est un document historique important qui pose des questions cruciales sur la façon d’équilibrer autonomie et responsabilité et comment combattre des dynamiques autoritaires qui émergent de l’intérieur. Nous espérons que cela aidera les luttes menées autour du globe de nos jours.

Lire l’article en anglais sur le site de crimethink

Lire la version web du texte :

PDF - 3.1 Mo

Lire la version brochure :

PDF - 8.9 Mo



Source: Brest.mediaslibres.org