Bonjour à toustes,

Cet article est une réflexion personnelle car cela fait plusieurs manifestations qui m’interroge.

C’est en cherchant ce qui s’organisait dans différentes villes de France autour de journée du “souvenir trans – TDoR” que j’ai découvert que cette année à Toulouse elle aurait lieu le 25 novembre.

Je comprends l’idée de se dire qu’ensemble, à l’internationale, nous sommes plus fort-es, mais la création de cette journée c’était pour mettre un focus spécifique sur ce la transphobie qui tue, assassine, détruit. Et que partout dans le monde ce jour là était en mémoire de nos sœurs, frères, proches assassinées parce que trans.

Pour moi ça sera donc une bougie en souvenir d’une de mes meilleures amies du lycée assassinée à Dakar après avoir été violée, parce que trans … Je pense tout le temps à elle mais encore plus ce jour là.

Mais cette réflexion je ne l’ai pas que pour cette journée. Je l’ai aussi pour celle du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes. Je ne comprends pas pourquoi là aussi en France on a choisi le 21 novembre ou le 23 novembre l’année dernière. Là aussi c’est une date internationale où partout dans le monde les femmes cis, trans, ou les personnes perçues comme femmes, se lève et se révoltent. Pour ne pas faire un truc le 25. Et là aussi cette date n’a pas été choisie au hasard mais en femmage des sœurs Mirabal.

Pareil pour le 8 mars quand certaines villes ont appelé au 9 mars parce que ça tombait un dimanche…

Voilà ce sont juste des réflexions. Je remercie en tous cas toutes celles et ceux qui prennent le temps d’organiser ces journées.




Source: Iaata.info