Janvier 15, 2023
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
158 visites

Communiqué

Tous nos vœux les plus révolutionnaires pour 2023 !

L’illusion d’une mondialisation capitaliste heureuse et infinie s’effondre brutalement sous nos yeux. La crise climatique et celle de la biodiversité placent nos bourgeoisies devant un défi indépassable : produire moins et profiter plus. La pandémie de Covid a mis à jour les inepties de la chaîne mondiale de production de marchandises aggravée par la gestion en flux tendus, des semi-conducteurs les plus sophistiqués aux médicaments les plus basiques. (…)
Suite »

Retraites

Pour défendre leur réforme des retraites, le gouvernement et le patronat visent à faire oublier l’essentiel : c’est bien nous, travailleurs et travailleuses, qui produisons les richesses et faisons tourner la société. Cette attaque est une nouvelle offensive de la bourgeoisie pour condamner l’ensemble du salariat à une exploitation toujours plus longue et insupportable. Revenons en détail sur leurs arguments mensongers, qu’on nous sert en boucle dans les médias…

Une réforme nécessaire ?

D’après le ministre du Travail, notre système de retraite serait en déficit.

❌ FAUX ! Ce n’est pas la justification de la réforme. En 2021 il était même excédentaire de 900 millions d’€ et ce montant dépasserait les 3 milliards pour 2022. Le Conseil d’orientation des retraites (COR) projette un passage en déficit sur les 25 prochaines années seulement dans 1 scénario sur 4, et avec un retour à l’équilibre pour 2070.

D’après le (…)
Suite »

Retraites

+51%, c’est l’augmentation moyenne que les patrons des grandes entreprises se sont accordé cette année. +2,5%, ce sont les miettes laissées aux salarié·es. Dans le même temps, l’inflation est à +10% sur la nourriture et à +135% sur le gaz… On est censé faire comment ?

Il existe plusieurs modes d’organisation de la production, et de répartition des richesses produites. À l’UCL, nous défendons la socialisation des moyens de production. D’une part, les travailleuses et les travailleurs, fort·es de la connaissance de leur métier et de leur secteur d’activité, élaboreraient de manière démocratique les stratégies industrielles de leur entreprise. D’autre part, le mode de répartition des richesses produites serait pensé pour (…)
Suite »

Excellente nouvelle. L’objectif de 7 500 euros à récolter avant le 31 décembre 2022 a été plus qu’atteint : il a été explosé. Merci donc à toutes et tous les sympathisant·es, ami·es et camarades qui ont aidé !

Devant affronter de graves difficultés financières, le mensuel Alternative libertaire avait dû lancer une campagne de soutien. Le résultat va au-delà de nos espoirs.

Sur les cinq dernières semaines de l’année 2022, une centaine de personnes au total ont fait un don à Presse et Pluralisme, en faveur d’Alternative libertaire. De France pour l’essentiel, mais aussi de Suisse et même d’Australie.

Il faut y ajouter une quinzaine de personnes ayant souscrit (…)
Suite »

Communiqué UCL

Des nouvelles inquiétantes nous arrivent du Brésil : les partisans de l’ex-président fasciste Bolsonaro (qui s’est enfui aux États-Unis sans reconnaître sa défaite) s’efforcent de prendre et de tenir le Congrès, la Cour Suprême et le Palais présidentiel, sièges du pouvoir de l’État brésilien.

Dans un triste remake des trumpistes, deux ans après l’assaut du Capitole mené par les partisans de ce dernier chauffés à blanc, les partisans les plus acharnés de Bolsonaro, ont eux aussi essayé, de manière visiblement mal préparée, de renverser le président de gauche Lula, nouvellement intronisé.

Au Brésil, comme aux États-Unis et ailleurs, l’extrême droite refuse de céder le pouvoir par voie démocratique et dévoile son vrai visage de violence et de (…)
Suite »

International

La révolution en marche au Rojava est la cible des régimes totalitaires d’Erdogan en Turquie et des mollahs en Iran. Une même haine chez eux de la liberté et de l’émancipation. Et tandis que l’Occident regarde ailleurs, la répression s’amplifie.

A l’heure où nous mettons sous presse, l’Iran des Ayatollahs vient d’arrêter Taraneh Alidoosti, actrice célèbre, ainsi que l’avocat Mohammad Ali Kamfirouzi, défenseur des journalistes incarcéré·es par le régime. Le rapport avec le Kurdistan ? Celui de la collusion des tyrannies qui ne s’y trompent pas en matière de remises en cause de leur autorité. Celui encore de la convergence des dictatures contre les Kurdes, qui ne se lassent pourtant pas de donner le «  (…)
Suite »




Source: Unioncommunistelibertaire.org