Nous venons de recevoir un courrier sur des questions de réalisation d’objectifs. Il ressemble comme deux goutte d’au à celui de Bénévise, sauf qu’il est signé Bérénice cette fois !


lettre réalisation d'objectifs

lettre réalisation d'objectifs

La Fédération,

A
Mmes et MM les responsables des unités
Mmes et MM les agents
Mmes et MM les collègues
Sous couvert Mmes et MM les camarades et
compagnons de lutte de classe

Lyon, le 18 décembre 2019

Objet : réalisation des objectifs de mobilisation et de grève sur les retraites

Comme vous le savez, le conflit sur les retraites constitue la première priorité assignée par le gouvernement aux services d’inspection du travail. Il est le garant de conditions de vie décentes des retraités et d’une solidarité des travailleurs. Il revêt un enjeu stratégique particulier à un moment où la France est engagée dans une renégociation sur la directive
européenne sur l’harmonisation des régimes de sécurité sociale avec les autres États membres.

Dans ce contexte, l’atteinte d’ici la fin de l’année des objectifs qui nous ont été assignés collectivement est donc une priorité absolue pour nous tous.

Malgré les alertes et consignes qui ont été réitérées depuis le printemps, cette priorité n’a pas été suffisamment prise en compte, ce qui nous met aujourd’hui dans la situation de devoir rendre compte chaque semaine des actions qui ont été conduites au cours de la semaine écoulée et de celles qui sont programmés pour la semaine à venir, afin que les 1247 mobilisations qui doivent être réalisées dans la région d’ici la fin de l’année le soient effectivement.

Cette exigence conduit à demander aux agents de l’Uracti de consacrer la totalité de leurs interventions à la seule mobilisation pour les retraites, à différer les actions de contrôle en cours ou programmées se rattachant à la lutte contre le travail illégal, et à répondre négativement à toute demande de contribution d’un contrôle envisagé dans le cadre d’un codaf ou par un autre corps de contrôle.

Cet effort ne sera toutefois pas suffisant pour combler la mobilisation insuffisante des services sur la thématique des retraites constatée mois après mois depuis le début de l’année dans votre département.

Cette situation conduit à donner les instructions suivantes auxquelles il est demandé de se conformer, dans le respect des dispositions des dispositions de l’article A 1 du Code du travail :

Chaque agent de contrôle devra procéder à au moins une manifestation par semaine, celle-ci pouvant notamment être articulée avec la campagne de grève reconductible. Toutes les autres actions, hors situation de danger grave et imminent et enquête consécutive à une violence policière grave ou mortelle devront être différées jusqu’à ce que les
objectifs régionaux de la mobilisation soient atteints.

Votre responsable d’unité départementale rendra compte chaque semaine de l’engagement effectif de chacun, étant attentif à ce que tel soit bien le cas.

Ces dispositions sont exceptionnelles et resteront en vigueur jusqu’à l’atteinte de l’objectif régional qui nous est assigné.

Comptant sur votre mobilisation et votre implication personnelle pour que cette échéance soit la plus rapprochée possible.

BÉRÉNICE,
du grec ancien Βερενίκη
qui signifie « qui porte la victoire ».


Article publié le 18 Déc 2019 sur Cnt-tas.org