FĂ©vrier 14, 2022
Par Point De Ruptures
300 visites
MANIFESTATION LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2022
DÉPART ‱ mĂ©tro ‱ WAZEMMES ‱ 15H

QUE S’EST-IL PASSÉ LE 23 AOÛT 2020 AU COMMISSARIAT DE LILLE ?
18 MOIS PLUS TARD, ON DEMANDE TOUJOURS LA VÉRITÉ !

Toufik avait 23 ans, il venait d’AlgĂ©rie, avait fui la misĂšre du bidonville oĂč il vivait avec sa famille, Ă©tait allĂ© en Espagne, puis en Allemagne et s’était finalement retrouvĂ© Ă  Lille, Ă  vivre sans papiers, sans logement. Sa galĂšre Ă©tait celle de, nombreux sans papiers et de nombreux jeunes aussi qui, comme lui, doivent trouver des moyens de survivre, de s’abriter, de s’en sortir. Si Toufik avait eu des papiers, les choses ne se seraient sans doute pas passĂ©es ainsi.

Sans rĂ©ponse sur les causes de sa mort, la famille de Toufik a portĂ© plainte. Avec l’aide de son avocat, elle a pu se rendre compte qu’une enquĂȘte avait Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par l’IGPN 1), trĂšs vite certes, mais surtout Ă  la va-vite. Une fois de plus, l’IGPN s’est montrĂ©e plus soucieuse de protĂ©ger les policiers que de rendre compte de la vĂ©ritĂ© : absence dans le dossier des vidĂ©os de la garde Ă  vue, pas d’auditions des policiers qui ont arrĂȘtĂ© Toufik, de ceux qui l’ont gardĂ© les premiĂšres heures, pas d’audition du mĂ©decin de permanence. Des questions restent sans rĂ©ponses aprĂšs cette soi-disant enquĂȘte.

Quelles que soient les causes mĂ©dicales de la mort de Toufik, n’est-il pas mort avant tout d’un dĂ©faut de soins ? Comment un jeune homme de 23 ans peut soudainement mourir sans qu’aucun secours ne lui soit portĂ© ? Y a-t-il mĂȘme le matĂ©riel nĂ©cessaire aux premiers secours dans les geĂŽles du commissariat ?

La mort de Toufik met en Ă©vidence la violence infligĂ©e lors des gardes Ă  vue en France. L’actualitĂ© rĂ©cente montre que la situation est particuliĂšrement grave Ă  Lille 2). Cela nous porte Ă  tout envisager sur ce qui a pu arriver Ă  Toufik, et cela nous amĂšne Ă  considĂ©rer que toute personne en garde Ă  vue est potentiellement en danger.

NOUS VOULONS QUE LES DEMANDES DE LA FAMILLE SOIENT ENTENDUES : ACCÈS AUX VIDÉOS, AUDITIONS DE TOUS LES POLICIERS AYANT JOUÉ UN RÔLE DANS LE DRAME QUI A CONDUIT À LA MORT DE TOUFIK, ENQUÊTE
COMPLÈTE ET NON À LA DÉCHARGE DE LA POLICE.

Collectif Vérité pour Toufik,
Comité des Sans Papiers 59,
Contre la RĂ©pression des Individus et
des Mouvements d’Emancipation (CRIME),
le FUIQP et le Collectif Afrique

1- IGPN : Inspection gĂ©nĂ©rale de la Police Nationale qui est censĂ©e faire des enquĂȘtes en interne.
2- En 2021, le Conseil de l’Europe a retoquĂ© la France suite Ă  un rapport du ComitĂ© europĂ©en pour la prĂ©vention de la torture. Le ContrĂŽleur gĂ©nĂ©ral des lieux de privation de libertĂ© relĂšve aussi de nombreux dysfonctionnement dans les commissariats français.



on Twitter


on Facebook




Source: Pointderupture.noblogs.org