Juillet 19, 2016
Par Le Monde Libertaire
17 visites


Résistante durant la seconde guerre mondiale, Raymonde Tillon a été déportée en tant que communiste en 1944 au camp de la mort de Sarrebrück puis à celui de Ravensbrück dont elle s’est évadée avant l’arrivée des alliés. Elle fut exclue du PC en 1970 pour avoir protesté contre l’intervention soviétique en Tchécoslovaquie (à l’époque, au PC, il n’y en avait pas “un sur cent” qui avait eu le courage politique de le faire !…). Elle est décédée à l’âge de 100 ans.




Source: