Nous appelons aussi à votre solidarité financière afin de pouvoir aider à subvenir à la défense des 5 activistes concerné.e.s par l’enquête. Iels sont défendu.e.s en majeure partie par des avocat.e.s commis.e.s d’office, mais pas tou.te.s (et une heure de travail pour un.e avocat.e équivaut à 300-450 CHF environ), des frais de gardes à vue (48H) seront aussi de l’ordre de plusieurs centaines de francs, des frais de déplacement aux audiences, de nourriture (environ 120CHF par mois) pour Matthias car il n’est pas nourri avec une alimentation végane équilibrée et donc doit acheter lui même quelques fruits secs et noix pour ’’compléter’’ ses repas chaque semaine, des frais comme les appels téléphoniques, la télévision (la prison lui prenant 18.- par mois même s’il ne la regarde pas), les timbres, enveloppes etc.

Nous souhaitons aussi pouvoir lui apporter des livres et cds qui lui apportent un grand réconfort.

En dehors des frais de Matthias et Mirabelle, les 3 autres personnes ont déjà plus de 6000 francs de frais à supporter. Si vous avez la possibilité, on a une plateforme de dons ici : https://www.cotizup.com/cagnotteantirepression?fbclid=IwAR3f-H_03HcjRhUeW3zQbTa6CKYT4l1D4v_hDEx1g51c1TaF5ebCGCBaK48

Un tout grand merci !


Article publié le 12 Oct 2019 sur Renverse.co