Ensemble stoppons la casse du service public postal !

En grève reconductible depuis le 3 avril,
les facteurs et factrices ont besoin de votre solidarité !

Suppression de tournées de facteurs, hausse des tarifs, fermeture de bureaux de Poste, recours au travail précaire, baisse de la qualité du service, voici les conséquences concrètes pour les usagers et les postiers de la privatisation de la Poste engagée en 2010 ! Voici donc selon le président de la république l’exemple que devrait suivre les autres services publics !

Tous les deux ans la Poste « réorganise » les services, cassant les collectifs de travail, détruisant l’emploi.

Ces réorganisations ont des répercussions importantes sur le nombre de facteurs qui demain desserviront les usagers, sur les horaires auxquels les usagers auront leur courrier et sur la qualité du service qui leur sera rendu.

Ces réorganisations ne tiennent absolument pas compte du travail réel effectué au quotidien par les factrices et facteurs, niant au passage tout l’aspect lien social du métier de facteur.

En revanche, la Poste n’hésite pas à exploiter l’image positive des facteurs et des factrices auprès des usagers, pour leur vendre des services marchands, mais se montre intraitable lors des réorganisations en supprimant des tournées de distribution.

Ces décisions sont d’autant plus déconnectées de notre réalité de travail que nous sommes dans un département riche en nouvelles constructions, en nouveaux habitants, en activités qui nécessiteraient plus de service public, plutôt que des fermetures ou des réductions d’horaires d’ouverture de bureaux de Poste.

Retrouvons nous pour la défense du service public postal :

Le mardi 17 avril à partir de midi,

pour un rassemblement devant le centre courrier du Dôme,

46 avenue de Saint-Just 13004 Marseille

Pétition en ligne sur change.org :

Pour un service public postal de proximité et de qualité

Source: http://www.millebabords.org/spip.php?article31648 -