Mai 4, 2016
Par Marseille Infos Autonomes
91 visites


Pendant le Carnaval de la Plaine, les keufs ont essayé de nous gâcher la fête et un copain a été arrêté. Après 48 heures de garde à vue, il a refusé la comparution immédiate. Il passe en procès le 10 mai à 14 h et est accusé de violences sur agents de la force publique commises en réunion avec arme par destination.

Cette arrestation s’inscrit dans toute une ligne répressive qui cherche à faire taire les personnes qui luttent au quotidien. Assez payé de nos libertés ! Combien de rassemblements, d’appels d’avocats, de bouffes organisées pour alimenter les caisses de soutien ? Toute cette énergie dépensée pour nous défendre ne doit pas nous démoraliser, mais plutôt nous servir à nous renforcer, nous apprendre à lutter ensemble.

Nous appelons à un rassemblement de soutien pour montrer qu’on ne se laissera pas faire !




Source: