Nous venons d’apprendre le placement en centre de rétention administrative de Lyon St-Exupery d’un étudiant à l’Université Clermont Auvergne.

Tome est étudiant en DU PASREL au Centre de Français Langue Étrangère et Universitaire à l’université Clermont Auvergne.

Il a été arrêté samedi dernier suite à un contrôle survenu alors qu’il dormait dans sa voiture faute d’avoir un logement. Nous apportons notre total soutien à cet étudiant et dénonçons cette situation. Nous rappelons que celle-ci n’est pas isolée, et le nombre d’étudiant·e·s étranger·ère·s placé·e·s en centre de rétention administrative ne cesse d’augmenter.

D’année en année, les conditions d’accueil, de vie et d’études des étudiant·e·s étranger·ère·s se dégradent à vive allure à cause d’une politique d’accueil défaillante et indigne qui n’a d’autre objectif que de trier socialement les étudiant·e·s. L’extrême précarité de ces étudiant·e·s ne leur permettent pas de vivre et d’étudier correctement.

Nous condamnons fermement le placement de Tome en centre de rétention administrative,

nous demandons sa libération immédiate et appelons l’ensemble des forces syndicales et associatives à réagir.

Soyons nombreux/euses demain à 10h devant les locaux de la Police aux Frontières au 92 rue de la Part-Dieu [Lyon 3e] pour exiger la libération de Tome, actuellement placé en centre de rétention !

PNG - 733.1 ko

PS : contrairement à ce qui est écrit sur le tract, c’est bien devant la Police aux frontières que le rassemblement aura lieu


Article publié le 13 Fév 2020 sur Rebellyon.info