« Dans ces pays-là, un génocide, ce n’est pas trop important. » F Mitterrand, été 1994, paroles recueillie par le journaliste P. de St Exupéry

Le collectif toulousain « Stop françafrique » propose de profiter de cette date anniversaire pour rappeler qui était F. Mitterrand, sa place dans le système (néo)colonial de la Guerre d’Algérie jusqu’au génocide des Tutsis du Rwanda, en n’oubliant pas les personnes qui défendent aujourd’hui encore son action au Rwanda.

Dès ses premiers pas en politique, comme ministre de l’intérieur, il s’oppose à l’indépendance de l’Algérie. Ferme partisan d’une solution militaire, il donne tous les pouvoirs à l’armée en matière de justice sur le sol algérien. C’est aussi l’homme du discours de La Baule (1990) sur une hypothétique démocratisation de façade de l’Afrique, mais en parallèle il est également un des artisans du maintien de la politique françafricaine. Ainsi, Mitterrand apporte un soutien indéfectible aux dictateurs africains. Le génocide des tutsis de 1994 au Rwanda en est le point d’orgue !

Suite à la publication du rapport Duclert en mars 2021, les « responsabilités lourdes et accablantes » des autorités françaises de l’époque et la « faillite de la France au Rwanda » sont reconnues. Les autorités françaises « ont fait preuve d’aveuglement continu dans le soutien à un régime raciste  », un soutien qui « procède d’une volonté du chef de l’État [F. Mitterrand] et de la présidence de la république ».

Nous, collectif associatif et politique, voulons rétablir cette vérité. L’objectif n’est pas de cacher les plaques où le nom de F. Mitterrand apparaît, mais ajouter la mention : « François Mitterrand, Président de la Françafrique (1981-1995). Complice du génocide des Tutsis au Rwanda en 1994 », pour expliquer ce que l’État français a fait dans le passé en notre nom et qu’il continue à faire aujourd’hui dans son pré carré africain.

Si comme nous, vous vous sentez trahis par la politique étrangère que la France mène en notre nom, vous pouvez participer à cette action de collage et dire votre indignation, le lundi 10 mai à 17h45 Esplanade François Mitterrand (métro Jean Jaurès)

Collectif « Stop Françafrique – Dehors les troupes françaises du Sahel et d’Afrique »

Les Amis du Monde Diplomatique de Toulouse – ATTAC 31 – BDS Toulouse – CGT Educ’action 31 – CNT 31 – Ligue Panafricaine UMOJA – NPA 31 – PCOF 31 – PCRF – POI 31 – Secours Rouge Toulouse – Solidaires 31 – Survie Midi Pyrénées – UCL Toulouse – Union des Étudiants de Toulouse.

Pour nous joindre : [email protected]




Source: Iaata.info