Mai 24, 2017
Par Mille Babords
237 visites


Premiers signataires : BDS France Marseille, Femmes en Noir, Génération Palestine, Ligue des Droits de l’Homme, Palestine 13, Rouge-Vif, Union Générale des Etudiants Palestiniens, Union Juive Française pour la Paix

Depuis le 17 avril, près de 1 500 prisonniers politiques palestiniens ont entamé une grève de la faim. Cette grande action collective a été lancée par Marwan Barghouti, symbole de la résistance populaire contre l’occupation.

L’emprisonnement massif dans des conditions très dures est un des moyens utilisés contre la résistance à l’Etat colonial israélien qui vole la terre, l’eau et les maisons des Palestiniens, et impose un système d’apartheid depuis 70 ans. En Cisjordanie, plus de 40 % des hommes ont été emprisonnés depuis 1967, et toutes les familles sont touchées. Victimes de tortures, de traitements dégradants et de négligence médicale, les grévistes de la faim se battent pour leur dignité, pour le respect du droit international et humanitaire bafoué par l’Etat israélien.

Alors que la santé des grévistes de la faim se dégrade, les dirigeants du mouvement sont placés en isolement, les organisations internationales comme la Croix-Rouge, les avocats et les familles sont interdits de visite aux prisonniers grévistes ! Une loi israélienne autorise l’alimentation forcée, mais les médecins refusent pour le moment car cet acte est assimilé à la torture.

Reportage audio
http://www.rfi.fr/moyen-orient/20170517-israel-angoisse-proches-prisonniers-palestiniens-greve-faim?ref=fb

Page de l’évènement facebook
https://www.facebook.com/events/1364558583619804/permalink/1364701230272206/?notif_t=feedback_reaction_generic&notif_id=1495345623446653




Source: