Les forces kurdes ont été en premières lignes face à Daesh dans toute la région, elles ont largement contribué à la libération de la population des mains de ces fanatiques et par conséquent œuvré à notre sécurité en Europe.

Il y a quelques jours, Trump a annoncé le retrait des troupes américaines, laissant ainsi le feu vert à Erdogan pour frapper les forces progressistes au nord de la Syrie.

Ce n’est pas la première fois que les Kurdes sont victimes de trahison de la sorte, d’autant que la Turquie fait partie de l’OTAN.

Halte à la guerre !!! Rassemblement samedi 12 octobre à 15h, place Jean Jaurès à Tours.


Article publié le 11 Oct 2019 sur Larotative.info