Décembre 10, 2021
Par Marseille Infos Autonomes
178 visites


Le collectif, qui est soutenu par plus d’une vingtaine d’associations et de collectifs locaux, lutte depuis septembre 2020 contre ce projet d’extension qui générerait une hausse des émissions de GES incompatible avec la préservation du climat, une hausse des nuisances pour les riverains et les habitants des Bouches-du-Rhônes (nuisances sonores, pollutions atmosphériques, trafic routier, tourisme de masse) et qui est un non-sens économique dans un contexte encore marqué par la crise sanitaire.

En effet, malgré les résultats de l’enquête publique qui s’est tenue en octobre 2020, dont les résultats étaient en défaveur du projet d’extension de l’aéroport de Marseille-Provence, l’aéroport a autorisé la première phase de travaux visant à construire un bâtiment de 22000m2, permettant d’accueillir 4 millions de passagers supplémentaires sur le terminal 1. C’est pourquoi un recours contentieux a été déposé par les associations devant le tribunal administratif de Marseille en juin 2021, recours qui n’a pas encore été jugé.

Les associations appellent à une après-midi de mobilisation afin de mettre en lumière les effets de l’aviation sur le climat grâce à des jeux et des animations (prises de paroles des membres du collectif et de leurs soutiens, sketch air Frais, fresque du secteur aérien, écriture de lettres aux élu-es locaux), et ainsi dénoncer le greenwashing permanent de l’aéroport, qui maquille le véritable impact climatique de cette extension depuis le dépôt de son permis de construire. « Nous dénonçons la complicité de l’État, des collectivités locales dans le scandale climatique et économique que cette extension entraînera. » précise le collectif

Plus que jamais, nous demandons l’arrêt des travaux tant que le recours déposé par les associations membres du collectif ne sera pas jugé, et la révision de ce projet de 180 millions d’euros pour un projet plus réaliste, en phase avec les enjeux d’aujourd’hui et de demain.




Source: Mars-infos.org