Septembre 24, 2022
Par Expansive
198 visites

Ce dimanche à Rennes, se tiendra une rencontre du Rassemblement National avec comme invité Jordan Bardella, dirigeant actuel du parti et député européen.

Sous couvert d’un “buffet champêtre” dans une ferme, cette rencontre a en réalité pour objectif de réunir tous les militants du RN d’Île et Vilaine autour de leur chef pour réorganiser le parti après les élections.

La discrétion de ce meeting déguisé a une raison : depuis presque dix ans, l’extrême-droite ne parvient pas à se réunir à Rennes sans une forte résistance de sa population et du mouvement social. Leur tentative de meeting en 2014, à la salle de la cité, avait déclenché des émeutes en plein centre-ville de Rennes.

Jordan Bardella, héritier direct de Marine le Pen et de sa stratégie de “dédiabolisation”, incarne parfaitement cette extrême droite qui se cache derrière des apparences banales ou familiales pour faire passer ses idées qui sont au fond les mêmes depuis la France de Vichy et la guerre d’Algérie.

Nous ne sommes pas dupes de la manœuvre, le RN n’en reste pas moins la stricte continuité du Front National. Raciste et réactionnaire, défenseur d’un pouvoir autoritaire qui veut supprimer nos libertés, le Rassemblement National a la même ligne que Macron quand il s’agit de soutenir le grand patronat français et d’écraser les mouvements sociaux en renforçant toujours plus les pouvoirs de la police.

On peut rappeler qu’aux cotés des députés du gouvernement, le RN s’est opposé à l’augmentation des minimas sociaux (APL, chômage, RSA), et notamment du SMIC que Marine le Pen décrit comme “une charge supplémentaire pour les entreprises”.

Outre ses prises de positions et ses votes antipauvres à l’Assemblée, le parti prétend sauver la France avec une politique toujours plus répressive contre les étrangers (sauf quand ils viennent combler la pénurie de main-d’œuvre).

En se faisant passer pour un parti anti-système, les députés du RN parlent d’une même voix avec Darmanin quand ce dernier défend en ce moment même son projet de loi “asile et immigration”, destinée à multiplier les expulsions, que Bardella appelle d’ailleurs simplement à renforcer.

Sous ses airs “champêtre” et soi-disant proche du peuple, c’est donc un avenir replié sur lui-même et encore plus misérable que le RN veut nous imposer en restreignant nos droits sociaux et en attaquant nos libertés.

Il est donc pour nous absolument nécessaire de s’opposer à leur venue dans notre ville, et d’empêcher l’extrême-droite de s’organiser en toute discrétion plutôt que d’attendre qu’elle soit assez forte pour s’afficher au grand jour.

L’assemblée antifasciste de Rennes, qui a réuni plusieurs centaines de personnes à l’annonce du meeting de Bardella, appelle à un rassemblement large ce dimanche, à proximité du lieu de la réunion du RN, afin de l’empêcher de se tenir.

Rendez-vous à 10h30, sur le parking du McDonald’s en face du parc expo, à Bruz. (Accessible via la ligne 57, arrêt Parc Expo, et la ligne C6, arrêt Aire Libre)

QU’ELLE SE PLANQUE DANS DES BUFFETS CHAMPÊTRES OU DERRIÈRE LE GOUVERNEMENT A L’ASSEMBLÉE, NE LÂCHONS RIEN À L’EXTRÊME-DROITE, NI À RENNES, NI AILLEURS !

https://www.facebook.com/events/3272382002998828




Source: Expansive.info