Janvier 22, 2021
Par Rennes Info
256 visites


Contrairement à ce qui à pu être annoncé dans la presse, les organisations syndicales n’appellent pas à un rassemblement contre la loi sur la sécurité globale samedi 23 janvier à Rennes, cela sera le 30 janvier, contre ces projets liberticides.

Le collectif de soutien aux inculpés de la « Maskarade » de Lieuron pour sa part organise un rassemblement revendicatif « Pour le droit à la culture et contre la répression des événements festifs. » ce samedi 23 janvier.

Suite à la réaction judiciaire totalement disproportionnée après la fête du 1er de l’an, Solidaires 35 comme soutient à la jeunesse à épaulé le collectif, notamment dans ses démarches avec la préfecture pour que le rassemblement de demain ait lieu dans un cadre légal, il à été dûment autorisé par les autorités.

Comme suite, la préfecture à émis un arrêté interdisant demain l’utilisation « d’équipement de sound systems », c’est-à-dire un groupe électrogène, des amplis et enceintes tels qu’utilisés dans les concerts rock, free parties tekno et … les manifestations syndicales.

Ce genre de matériel sert aux organisations syndicales à des prises de parole et la diffusion de musique en direction des manifestants, ce qui sera le cas demain. Le tout, bien sur, dans le cadre sanitaire avec port du masque et respect de la distanciation vu le contexte sanitaire.

Le matériel utilisé demain, alors que habituellement utilisé pour des rassemblements festifs, sera effectivement utilisé dans le cadre d’un rassemblement revendicatif, tel que défini par l’article L211 du code de la sécurité publique.

Notre dernière liberté fondamentale, confirmée par le conseil d’état en 2020, étant celle de rassemblements revendicatifs, nous en useront demain.

Le cœur n’est pas à la fête, le rassemblement de demain ne sera pas festif mais revendicatif.

L’étau se resserre autour de nos libertés fondamentales : impossibilité de défiler et obligation de rassemblements statiques, tel le samedi dernier ; fichages de nos libertés de penser ; projet d’interdiction de filmer la force pourtant publique de la police ; ….

Jean-Charles Hellequin

Délégué départemental

— 
US Solidaires 35 – 5, rue de Lorraine ; 35000 Rennes Villejean – 06 95 64 14 74




Source: Rennes-info.org