Novembre 15, 2020
Par Expansive
287 views


QUELLE INDECENCE, QUEL MEPRIS, QUELLE HONTE !

Deux ans jour pour jour après le début du mouvements des Gilets Jaunes (17 novembre 2018) et un mois après la sortie du film de David Dufresne sur les violences policières [1], le gouvernement fait entrer au Parlement la proposition de loi “Sécurité Globale” ce mardi 17 novembre 2020. Nous ne voulons pas laisser passer cela !

Rassemblons nous ce mardi 17 novembre, 10h30, place de la République (Rennes) pour réagir et réfléchir ensemble à la lutte contre cette loi !

CONTRE LA LOI DE SECURITE GLOBALE [2]

L’opposition est déclarée : les interventions des FDO, on veut les filmer pour nous protéger nous !

Face à la régularité et l’arbitraire de la violence et du racisme dans les interventions policières, disposer de contre-pouvoirs est une nécessité vitale. 55 organisations ont déjà co-signé une lettre s’y opposant [3], nous voulons manifester physiquement cette opposition, et afficher notre détermination à rejeter les intrusions et les pensées policières.

CONTRE LA RE-INTOXICATION DU MONDE

Ce mardi 17 novembre est aussi une journée de mobilisation contre la ré intoxication du monde, appel lancé par la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes, pour faire suite à la journée de mobilisation du 17 juin 2020 [3]. Luttons contre les projets industriels “clés en mains” proposés par Macron [4] ! Utilisons la tribune offerte ce mardi pour marteler que le monde d’après doit réparer le monde d’avant. Nous ne pouvons pas attendre pour à la fois adapter nos espaces de vies au dérèglement climatique, et réduire, arrêter les facteurs, les causes de ce dérèglement. Face à l’enchevêtrement systémique et durable des violences physiques et morales, des dominations intersectionnelles, des destructions écologiques, beaucoup communiquent et œuvrent pour une réorganisation complexe et radicale des sociétés humaines. Nous pouvons incarner le changement que nous voulons voir, dans les mises en commun et dans les adversités.

RASSEMBLEMENT – SECURITE INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE

L’événement est déclaré à la préfecture : mardi 17/11, 10h30, République.

La déclaration devrait réduire les risques de répression policière et d’amendes : se munir d’une autorisation Covid19 avec cochée la case « participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ». Sur place, nous invitons chacun·e à venir avec son masque, avec du gel hydro-alcoolique et à respecter une distance de 1.5m entre chaque personne.

APPEL A PARTICIPATION

Nous comptons sur vous pour participer aux prises de parole, aux cercles d’échanges émotionnels et stratégiques, aux présentations des différents collectifs, aux initiatives artistiques, et à toute forme d’expérience démocratique et vivante.

Contactez nous si vous souhaitez faire une prise de parole, une représentation artistique etc… Bref, créativité et auto-gestion ! On se chargera de la logistique pour que tout le monde puisse s’exprimer.

Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer à cet horaire, nous pensons à vous et vous pourrez participer à distance, restez connecté·es !




Source: Expansive.info