Septembre 4, 2018
Par Le Pressoir
84 visites


Rassemblement organisé par SUD éducation Hérault et Solidaire étudiant.es Montpellier. On se retrouve le jeudi 6 septembre à la fac de Paul Valéry – 13h. La fac c’est route de Mande, arrêt de tram Saint-Eloi.

S’en prendre à l’un.e d’entre nous, c’est s’en prendre à tou.t.es !

Courant juin, suite au mouvement contre Parcoursup, plusieurs étudiant-e-s et personnels mobilisées dont un de nos camarades ont été convoqué par la commission d’instruction de la section disciplinaire de l’université Paul Valéry, pour des faits totalement farfelus.

La section disciplinaire fait sa rentrée le 6 septembre pour cette fois-ci donner son jugement. La répression continue de s’abattre, de nouveaux.elles étudiant-e-s sont également convoqué-e-s en commission d’instruction en début de semaine…

Ne nous laissons pas faire face à cette discrimination anti-syndicale abjecte, qui ne fait que renforcer notre détermination à se mobiliser !

Rendez-vous entre la BU (Bibliothèque Universitaire) et le bâtiment administratif (L) sur le campus route de Mende.

 - 270.9 ko

A lire aussi le soutien du SCUM :
Répression à l’Université Paul Valéry. Impunité pour le commando de la fac de droit.

Les syndicats n’acceptent pas le deux poids deux mesures.

Arrêt des poursuites contre nos camarades ayant combattu la sélection !

Nos organisations syndicales constatent qu’un peu partout en France, sont diligentées des enquêtes et des convocations devant des commissions disciplinaires d’étudiants et d’enseignants suite aux mobilisations ; elles constatent également que les auteurs des agressions physiques envers des étudiants, à la faculté de Droit et Science politique de l’Université de Montpellier, des faits autrement plus graves qu’une occupation d’amphi sans autorisation ou une action de blocage, n’ont pour le moment pas été inquiétés, que les protagonistes connus n’ont jamais été convoqués devant une commission disciplinaire, malgré plusieurs demandes des organisations syndicales de l’Université de Montpellier.




Source: