Août 17, 2022
Par CRIC Grenoble
239 visites

À Gap, depuis juillet 2019, un collectif anti-carcéral nommé “Café Taule” offre un temps convivial aux proches en se rendant aux parloirs. Une brochure (ici) écrite avec les familles de prisonniers sort en janvier 2020. Le COVID arrive, limite les parloirs et toutes les intéractions sociales. Mais le travail d’analyse et de critique de l’enfermement continue et lors de la manif du 1er mai 2021, des feux d’artifices ont été lancés devant la maison d’arrêt afin de donner un peu de courage aux personnes qui sont à l’intérieur

A la suite de ça, les institutions répressives en ont profité pour cibler une personne qu’elles connaissent bien avec une GAV et des violences pendant celle-ci – suivies d’un procès se soldant par une comdamnation à 8 mois de bracelet + 1 an d’interdiction des Hautes Alpes et de manif.

L’appel de cette comdamnation sera jugé à Grenoble le 7 septembre 2022.

Avec ce verdict, mais surtout avec la multiplication des GAV et des procés à Gap de notre camarade pour des motifs imaginaires de violences sur policier ou refus d’obtempérer afin de masquer le harcèlement du procureur,la justice nous fait savoir que tout ce qu’elle veut pour les personnes qui refusent de se soumettre à l’autorité est l’isolement et la paralysie. Nous proposons au contraire d’étre les plus nombreu-x-ses possibles devant le tribunal et de choisir le ton que nous voudrions donner à ce rassemblement…

Pendant ce temps, la plainte pour violences policières classée sans suite par le Procureur de Gap n’a toujours pas été étudiée par la chambre d’instruction du tribunal de Grenoble…

Rassemblement le 7/09 à 13h devant le tribunal

Il y aura un goûter, des tables pour partager nos brochures. Nous voulons aussi profiter de l’occasion pour dire ce que nous pensons du systéme pénal et carcéral, donc n’hésitez pas à venir pour parler ou rapporter les paroles des personnes qui ne pourraient pas être là parce qu’elles sont enfermées. Tout atelier sur des outils et des expériences de résistance face aux institutions répressives et carcérales est également bienvenu !

Qui sommes nous ?

Le CARAMEL – Collectif Anti-Répression Alpin pour des Montagnes En Liberté est un collectif créé en 2021 pour soutenir les personnes faisant face à la justice et à la prison dans le département des Hautes Alpes (et alentours).

N’hésitez pas à nous rejoindre ou à soutenir financièrement la caisse antirep destinée à faire face aux frais de justice et de cantines des personnes visées par la répression et l’enfermement.

pour plus d’info sur le collectif : ici

vous pouvez nous contacter : [email protected]




Source: Cric-grenoble.info