Mi-janvier nous constatons la présence d’autocollants et de groupuscules d’extrême droite dans le centre-ville d’Auch.

La montée du fascisme décomplexée est inquiétante. Le climat actuel peut pousser une partie du peuple au repli sur soi, à la stigmatisation des minorités et à penser que sa condition est la faute de l’autre, de l’immigré, du chômeur, du précaire.

Sous couvert de lutter contre la dictature sanitaire qui a effectivement lieu dans notre pays, certains groupuscules d’extrême droite diffusent aujourd’hui des idées ostracisantes, stigmatisantes lors de rassemblements populaires entretenant un confusionnisme ambiant.

Ne leur laissons pas le monopole de la lutte !

Être Antifasciste c’est être en opposition, mais c’est aussi et surtout, créer du lien, mener à bien des projets solidaires, c’est faire de la pédagogie au quotidien, dans sa famille, au travail et dans la rue.

Nous dénonçons toutes les formes de racisme et de discrimination.

Nous portons des valeurs d’ouverture et de solidarité, l’entraide comme moyen d’autodéfense populaire. Aujourd’hui le lien entre les organisations antiracistes face à l’extrême droite doit se construire et se renforcer.

Afin de promulguer nos valeurs et montrer notre détermination à tenir nos positions antiracistes et antifascistes, notre solidarité et l’entraide entre les peuples.

https://www.facebook.com/events/5468823159814597




Source: Iaata.info