Juillet 18, 2018
Par Le Monde Libertaire
250 visites

Quatre militants associatifs ont été placés en garde à vue mardi 17 juillet au matin à la gendarmerie de Briançon (Hautes-Alpes), pour « aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français en bande organisée »lors d’une marche de solidarité entre l’Italie et la France le 22 avril. Cette marche avait été organisée au lendemain du blocage du col de l’Echelle, frontière entre la France et l’Italie, par des militants identitaires d’extrême




Source: