Août 12, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
335 visites


Au cœur de l’été, les catastrophes climatiques comme les records de chaleur, les inondations ou les incendies de forêt sur toute la planète font écho à la sortie du nouveau rapport du Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du climat (GIEC). Les centaines de scientifiques qui ont participé à ces travaux, concluent pour la première fois que la totalité du réchauffement climatique est imputable aux activités humaines.

Il devrait atteindre + 1,5°C en 2030, soit dix ans plus tôt que dans le précédent rapport (2013).

Pour autant, dans les pays riches, principaux responsables de ce réchauffement, les gouvernements ont une attitude irresponsable face aux enjeux et aux engagements de l’accord de Paris de 2015.

La France ne fait malheureusement pas exception. Rappelons que le Conseil d’État vient de la condamner à payer une amende de 10 millions d’euros pour n’avoir pas réussi à baisser les niveaux de pollution sous les normes sanitaires (cela représente près de 100 000 morts prématurées par an). La loi climat adoptée en juillet ne répondra pas à l’objectif qu’elle s’est fixé pour 2030 de baisser de 40 % les émissions de gaz à effet de serre et ce d’autant que l’Union européenne a adopté un nouvel objectif à – 55 % au niveau européen.

Une rupture radicale avec le modèle capitaliste caractérisé par la surproduction et la surconsommation avec les conséquences sociales et écologiques que l’on connaît, est la seule alternative pour enrailler l’emballement climatique.

L’urgence est à une réorientation des politiques publiques pour se désengager des énergies fossiles, conditionner les aides publiques à des mesures sociales et écologiques, anticiper les reconversions nécessaires dans les secteurs polluants, des financements conséquents pour les pays pauvres, les premiers impactés par le réchauffement…

C’est le sens des 25 propositions du collectif Plus Jamais Ça* qui présentera ces mesures lors de l’Université d’été des Mouvements Sociaux et des Solidarités qui se tiendra à Nantes du 24 au 28 août 2021.

Plus que jamais, l’urgence est à construire le rapport de force pour imposer une alternative sociale et écologique à la catastrophe capitaliste. Aujourd’hui comme demain, l’Union syndicale Solidaires continuera de s’y employer résolument.

* https://plus-jamais.org/


Documents à télécharger

Article publié le 12 août 2021




Source: Solidaires.org