Emission enregistrĂ©e au Silure le vendredi 5 juin 2020

C’était l’occasion, au sortir du semi-confinement, d’essayer de faire le point sur ce qui nous est arrivĂ© ces derniers mois et d’ébaucher une interprĂ©tation politique de cette pĂ©riode. On a parlĂ© de la pĂ©nurie fabriquĂ©e de masques, de l’individualisation du risque sanitaire, etc. Ça nous a plu et on espĂšre qu’à vous aussi parce qu’on compte bien recommencer.

Ce sera chose faite, le vendredi 26 juin Ă  18h30 avec une nouvelle web-radio en direct sur la chaĂźne “Twitch” du Silure.

L’émission tournera autour du texte « Covid-19 et au-delĂ  Â» du groupe italien Il lato cattivo (Le mauvais cĂŽtĂ©), traduit sur le site Des nouvelles du front et dispo en ligne ici. Il a Ă©tĂ© publiĂ© au mois de mars, alors que l’Italie Ă©tait soumise Ă  un confinement strict. Ses auteurs abordent avec mĂ©thode un certain nombre de contradictions qui traversent le capitalisme d’aujourd’hui dans leur lien avec la pandĂ©mie. Le texte insiste sur la crise de la mondialisation et dresse un tableau plutĂŽt pessimiste d’une situation marquĂ©e par la succession de crises et une persistance de l’anomie sociale.

Il lato cattivo (Le mauvais cÎté) font partie du courant dit de la communisation. Leur projet reste une révolution communiste qui abolirait les classes sociales.


Article publié le 24 Juin 2020 sur Renverse.co