[extrait]

Des dizaines de personnes placées sur écoute, un millier de discussions retranscrites, plus de 85 000 conversations et messages interceptés : l’information judiciaire ouverte en juillet 2017 est une machine démesurée de renseignement sur le mouvement antinucléaire de ce village de la Meuse.


Radio L’Egrégore


Article publié le 02 Juin 2020 sur Oclibertaire.lautre.net