250 visites


Dans cette première partie d’émission, nous entendrons un entretien réalisé a bar le Duc lors du procès dit des sept « malfaiteurs » et nous serons avec Régine et Patrick membres de BURESTOP 55 / Collectif Meuse contre l’enfouissement des déchets radioactifs. En leur compagnie, nous ferons un point d’étape du projet Cigéo et des luttes qui se mènent contre ce projet.

En seconde partie, nous parlerons nous parlerons de rétention. L’État français ne cesse de durcir la répression envers les migrant.es. Le projet gouvernemental de construire des nouveaux Centres de Rétention Administrative (CRA) est la volonté manifeste de s’en prendre toujours plus aux libertés de circulation et d’installation. Trois nouveaux Centres de Rétention sont en projet : à Lyon, à Bordeaux et à Olivet (près d’Orléans), et deux extensions vont avoir lieu à Coquelles (près de Calais) et Lesquin (près de Lille). En tout, le gouvernement vise 800 places supplémentaires en rétention en 2023 par rapport à 2018, soit 60 % de plus ! En plus de ça, un nouveau projet vise à construire un autre CRA de 64 places au Mesnil–Amelot, à côté de l’aéroport de Roissy. Tous ces projets témoignent de la volonté d’enfermer toujours plus de personnes. En 20 ans, le nombre de places en Centre de Rétention a doublé : en 2019, 54 000 personnes y ont été enfermées.

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous revenons sur cet appel en vous diffusant le témoignage d’un détenu du CRA du Mesnil-Amelot réalisé le dimanche 14 juin.

https://audio.radioprimitive.fr/egregore/20210726-Pas-de-poubelle-nuc-_en_meuse.mp3

http://www.lechatnoir51.fr/2021/07/20210726-pas-de-poubelle-nucleaire-en-meuse.html




Source: Oclibertaire.lautre.net