En cette période de confinement, les radios libres fleurissent et se réinventent. Nous en avons contacté pleins pour qu’elles nous racontent comment ça se passait de leur côté.

La chronique Radios Déconfinées présente chaque jour sur dijoncter une nouvelle radio.

Et pour introduire cette série, vous pouvez aussi lire Les voix déconfinées : le retour des radios libres ?

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Nous c’est la webradio « Radio Confinement » à Marseille.

On est deux personnes, Soraya et Juliette, à animer l’émission et à créer le contenu.

Pourquoi avez-vous créé cette radio ?

« Radio Confinement » est née le premier jour du confinement (17 mars).

L’idée de départ c’était de créer un espace pour diffuser du contenu (sur les information sur la situation, les ressources mises en oeuvre..) et maintenir un lien avec l’extérieur pendant cette période de confinement en diffusant tous les jours entre 20h et 22h.

En ce moment le rythme est passé à un jour sur deux, comme nous sommes une toute petite équipe cela nous demande beaucoup de temps de préparation.

Comment vous vous organisez ?

On fonctionne à deux pour animer et gérer la programmation, avec des collaborations extérieures, des copaines/colocs confiné.e.s avec nous qui nous soutiennent aussi sur la logistique (préparer à manger pendant qu’on prépare l’émission, préparer des playlist..), et des copaines qui nous envoient leur créations sonores, leur playlist, leur dédicaces, leur lectures..

Qu’est-ce que vous diffusez ?

L’émission a ainsi un contenu participatif avec les envois des copaines, et un contenu régulier dont on s’occupe nous : chroniques, ressources, musique, petites créations sonores, lectures, divertissement (jeu).

L’émission s’adressait au départ à nos proches, à nos voisin.e.s, aux personnes habitant sur Marseille pour transmettre des informations, et petit à petit avec le bouche à oreille on a des personnes qui nous écoutent d’un peu partout.

Est-ce que vous avez des conseils à donner pour celles et ceux qui voudraient se lancer ?

On s’est rendus compte que c’était très facile de monter une radio ! On avait quelques compétences techniques en prises de son mais nous n’avions jamais fais de direct auparavant. Notre « plateau » est minimaliste, on utilise un ordinateur avec microphone intégré et le logiciel « Radio King » (une semaine gratuite puis 24 euros/mois, il y a sûrement d’autres solutions moins chères à trouver), et un enregistreur extérieur pour les créations sonores.

Pour écouter en ligne  : https://fr.radioking.com/radio/radio-confinement-3

Pour les podcasts des émissions précédentes  : https://soundcloud.com/user-429397493


Article publié le 09 Avr 2020 sur Mars-infos.org