Le président des français.es a qualifié le carnage de Nice “d’attentat terroriste” avant même toute enquête et sans qu’il y ait eu aucune revendication. Il a rétabli l’état d’urgence retiré quelques heures plus tôt – acte en partie symbolique vu qu’une…




Source: