Juin 24, 2020
Par Rebellyon
248 visites


Suite à de nombreux propos racistes inacceptables, le 1er août 2018, un salarié de l’entreprise DIDIER JM Transport a déposé une plainte auprès du procureur de Lyon. Son employeur le traitait de « tête de nègre », lui envoyait des SMS « tu me casses les couilles petit nègre apprivoisé », et depuis aucune nouvelle de la part du procureur, aucune enquête, rien. Solidaires Rhône exige la justice pour ces jeunes salariés et la mise en place d’une enquête.

Depuis le 1er août 2018 un salarié a déposé une plainte auprès du procureur de Lyon. Son employeur le traitait de « tête de nègre » lui envoyait des SMS « tu me casse les couilles petit nègre apprivoisé ». Les salariés d’origine maghrébine était eux appelés « Saucisson » ou « Boucake ».

Ces SMS ont été homologués par un huissier de justice.

Cet employeur qui gère une entreprise de transport : DIDIER JM Transport recrutait des jeunes sans contrat, « à la tache ». Les jours de paye l’employeur criait : « Viens chercher la banane », etc. Cinq salariés ont saisi le conseil de prud’hommes de Lyon.

L’entreprise pour ne pas payer a mis sa société en liquidation judiciaire, mais continue son activité sous le nom d’une autre société : « AZ Transport Transfert ».

Depuis août 2018 Que fait le procureur de Lyon ?

A Lyon un employeur peut-il tenir des propos racistes en toute impunité sans que le procureur ne débute la moindre enquête ?

Nous exigeons la justice pour ces jeunes salariés et la mise en place d’une enquête.

  • Version PDF :
PDF - 93.5 ko



Source: Rebellyon.info