Dans le prolongement des luttes qui ont animées le Québec de l’après-révolution tranquille, nombre de groupes populaires ont vu le jour. Une observatrice de l’époque aurait pourtant de la difficulté à s’y retrouver, tant les transformations ont été importantes. Au lieu de groupes peu ou pas financés, l’action communautaire actuelle bénéficie d’une reconnaissance gouvernementale, ce…Lire la suite Quel syndicalisme pour le secteur communautaire?